Les "VERTS"

Depuis au moins une vingtaine d'années, un sentiment écologique croissant s'est emparé des français. De plus en plus, ils veulent pour eux et leurs enfants, et c'est normal, respirer de l'air non pollué, manger des aliments sans pesticides, sans prions, sans dioxine, des volailles sans grippe aviaire, des poissons sans métaux lourds, faire quelque chose contre le réchauffement climatiqe, ... Ils s'inqiètent de la raréfaction du pétrole, de l'augmentation du prix des carburants, etc. Les "verts" ont en profité pour se créer une certaine base électorale qui leur a permis de faire partie de la "gauche plurielle" de JOSPIN.

C'est sous ce gouvernement que Y.COCHET, ministre de l'environnement remplacé par D.VOYNET, a initié avec C.PIERRET et A.ANTOLINI, l'arrêté fixant le prix de rachat exorbitant du MWh éolien. Tout ce petit monde a obtenu du gouvernement que le surcoût de l'éolien soit pris directement dans la poche des ménages et des entreprises via la CSPE. C'est EDF qui promu collecteur de l'impôt éolien, le reverse directement au promoteurs de centrales éoliennes. On est devant un impôt privé digne d'une république bananière ou d'un état de type soviétique.

La presque totalité des "verts" ne voient dans l'éolien industriel qu'une chose : cela va permettre de se débarrasser du nucléaire. Ils en sont restés à une vision terriblement infantile de l'éolien industriel : "à part le coût de la machine, c'est gratuit. Cela ne produit ni GES ni déchets radioactifs et chaque kWh produit c'est un kWh nucléaire en moins, alors il faut en mettre un maximum!" La plupart des français, des élus et des gouvernants adoptent sans barguiner cette vision plus que simpliste. Et cela d'autant plus que c'est repris et amplifié par tous les autres membres du lobby éolien. Et n'essayez surtout pas de leur expliquer qu'au dessus d'un volume minuscule, l'éolien industriel ne peut être utile qu'avec le renfort de centrales thermiques à flamme productrices de GES. Ils refusent cet argument et sans le dire, ils préférent les GES aux déchets radioactifs (malheureusement pour eux ils auront les deux).

Voici la page 35 du n°327 de la revue des "verts", Silence. C'est un tel amas de vérités premières, de naïvetés et de bêtises que l'on croit d'abord à un canular. Cela montre en tout cas où en sont les "verts" sans compter les luttes internes entre factions rivales.

Un arrêté empêche l'érection de machine près des radars militaires et ceux d'aéroports civils, alors D.VOYNET va au charbon contre cet arrêté. Peut-être pour permettre à AREVA et EDF d'installer des centrales éoliennes ?

retour au LOBBY