CONTESTATION / "acceptabilité sociale" de l'éolien industriel

Le MEEDDT (ministère Borloo) et l'ADEME sont-ils pour le moins des menteurs, des tricheurs et des faussaires? Pour eux, les machines gigantesques et bruyantes qui saccagent le patrimoine paysager et historiques sont bien acceptées par les riverains qui doivent de plus payer pour que les PROMOTEURS s'enrichissent outrageusement. L'ADEME a fait faire un "sondage" qui indique que 92% des gens interrogés sont favorables aux éoliennes. Mieux, le MEEDDT en a fait faire un autre sur quatre sites de centrales éoliennes et qui nous dit que les riverains sont prêts à payer pour garder les éoliennes (!!!) (est ce que les sondeurs leur ont dit qu'ils payaient déjà pour l'éolien industriel via la CSPE et les augmentations du prix de l'électricité ?). Le MEEDDT est de plus un vrai "faux-cul" qui prone un bonne insertion paysagère devant éviter les nuisances mais s'est joint au fond canadien d'investissement financier BORALEX pour aller en Conseil d'Etat pour défendre des machines à 300 mètres d'habitation à Avignonet-Montferrand.

On trouvera dans les fichiers suivants quelques exemples parmi d'autres de la bonne "acceptabilité sociale" de l'éolien industriel :

contestation-1

contestation-2

contestation-3

contestation-4

contestation-5

contestation-6

contestation-7

contestation-8

contestation-9

contestation-10

retour